LOGIN
S'enregistrer ou se connecter
Avatar
Pas encore de compte?

Rejoignez nous.

Pour créer un compte, merci d'envoyer un mail à l'adresse suivante : club.panhard.france@gmail.com

Réinitialiser mon mot de passe - Se souvenir de moi

Username
Mot de passe
Remember me

Normandie

Promenade à Fécamp le 16 octobre 2021

Claude Bourdiau nous ayant prévenus d’un rassemblement, Didier et moi nous sommes rendus à Fécamp pour la journée. La très belle PL 17 grand standing de Didier sera suivie de la PL17 Grand luxe de mon fils. Luxe ou Grand Luxe chez Panhard = voiture dépouillée de ses ‘’moustaches’’ de capot, sans baguette de coffre, avec des banquettes lisses, sans cottes, une instrumentation OS au tableau de bord et des enjoliveurs de roues tout simples, mais avec un moteur ‘’qui met du cœur à l’ouvrage’’, une boite de vitesses et quatre roues, c’est l’essentiel !...

Fecamp 1

Il y aura 9 Panhard d’exposées : deux très belles Dyna X, 4 PL 17 d’années et de finitions différentes, deux 24bt et une 24ct stationnées sur une petite place à côté du magasin ‘’L’effet rétro’’ initiateur de la manifestation. Il y avait aussi une Matra 530, et derrière la rangée des Panhard, on pouvait admirer une Peugeot 204, une R 16 TL, une 205, une Renault 4cv, une Citroën 2cv cabriolet, une Mercedes 190 D et deux Renault 25. Je pense n’avoir oublié personne...

Après un bon repas pris au restaurant ‘’la Marine’’, nous visiterons le ‘’Musée des Pêcheries’’ qui est constitué de plusieurs niveaux avec un belvédère offrant une vue qui embrasse magnifiquement la mer, la plage, le port et toute la ville. Ce grand et riche musée décline en détail l’histoire humaine et industrielle de ce port de pêche avec de très nombreux objets exposés. Le visiteur suit l’évolution de la pêche à travers maquettes et dioramas ; des bornes interactives expliquant les techniques employées depuis les débuts, sur les navires à voiles, à vapeur ou actuels et des espaces vidéo passant en boucle des témoignages visuels et sonores de marins ou d’employés (H ou F) des usines de transformation du poisson une fois débarqué des bateaux ou des chalutiers etc...

À un autre étage, ce sont des intérieurs traditionnels de la région, des meubles, de la vaisselle, des sculptures ou des tableaux qui sont présentés...

Bref, je crois que je pourrais venir visiter ce musée trois ou quatre fois que je ne serai encore pas certain d’avoir tout vu en détail. Je ne vous ai pas parlé de tout, il nous reste encore plein de choses à découvrir !