LOGIN
S'enregistrer ou se connecter
Avatar
Pas encore de compte?

Rejoignez nous.

Pour créer un compte, merci d'envoyer un mail à l'adresse suivante : club.panhard.france@gmail.com

Réinitialiser mon mot de passe - Se souvenir de moi

Username
Mot de passe
Remember me

Normandie

Galette des rois à Duclair (76) le 23 janvier 2022

La première rencontre de l’année se déroulait à Jumièges. Deux PL 17, une 24b, deux 24ct et trois 24 bt se sont regroupées sur le parking principal du bourg en face de l’abbaye. Nous étions 18 personnes pour la visite dont des adhérents du DCPL.

image001

La météo affichant un ciel gris et une température bien basse, nous étions bien contents d’avoir quelque chose de chaud et des croissants pour nous accueillir.

image002

L’abbaye de Jumièges est aussi connue dans le monde religieux que dans le monde de l’architecture médiévale. La façade de l’imposante basilique est typique du style ‘’Roman Normand’’. Les deux tours s’élèvent à 46 mètres au-dessus du sol. Le 1er juillet 1067, l'archevêque de Rouen consacre solennellement la grande église abbatiale Notre-Dame de Jumièges, en présence de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie. Les murs qui sont encore debout après les nombreuses péripéties vécues tout au long des 955 ans de leur histoire permettent d’imaginer l’impression de puissance que devait dégager l’ensemble sur la population de la région et les voyageurs de passage, car à l’époque où les moyens de communication que nous connaissons n’existaient pas, on se déplaçait beaucoup plus que ce l’on croit généralement aujourd’hui.

La visite terminée, nous avons suivi la PL 17 ‘’vert tilleul’’ de Didier pour nous rendre au restaurant ‘’le Réfectoire’’ à Duclair en empruntant la ‘’route des fruits’’. Bien sûr, il n'y a pas de fruits en cette saison et les vergers ne sont pas en fleurs, mais cette route est agréable à parcourir tranquillement.

Des adhérents nous ayant rejoint, nous serons 26 au restaurant pour partager le repas et la galette. Après le contrôle du pass-sanitaire effectué par les employés de l’établissement, les conversations croisées ont rapidement pris un rythme et une sonorité sympathiques, preuves évidentes de l’ambiance agréable qui régnait autour des tables. Ces moments attendus ponctuèrent un partage gastronomique, des échanges de recettes culinaires ou plus prosaïquement, des ‘’tours de mains’’ d’ordre purement mécanique etc. !

À l’heure de la sortie, nous n’avions pas épuisé tous les sujets. La météo était toujours aussi tristounette, mais ça n’a pas empêché une partie du groupe de faire une dernière promenade sur la rive gauche du fleuve jusqu’à un point de vue qui surplombe la boucle de la Seine englobant la ‘’routes des fruits’’.

Eh bien NON, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la 24b de Fabienne n’est pas en panne ! Le capot est ouvert parce que quelqu’un de curieux le lui a demandé pour voir la mécanique...

Crédit photos : Danièle, Fabienne, Sylvie, Marie-Noël, internet et personnelles.