LOGIN
S'enregistrer ou se connecter
Avatar
Pas encore de compte?

Rejoignez nous.

Pour créer un compte, merci d'envoyer un mail à l'adresse suivante : club.panhard.france@gmail.com

Réinitialiser mon mot de passe - Se souvenir de moi

Username
Mot de passe
Remember me

Est

Balade en Barrois à Savonnières-en-Perthois (55) le 28 août 2022

Magnifique journée en ce dimanche de fin août pour se croire encore un peu en vacances et partir à la découverte du Perthois. Le soleil est présent pour répondre à l’invitation de notre ami Nicolas GUEREY et nous faire découvrir sa région depuis Savonnières-En-Perthois (55). Bien épaulé par sa famille, sa femme Florence et son fils Quentin, ainsi que ses amis locaux dont Patrick en Bagherra de 1978, l’organisation est parfaitement huilée et bien orchestrée pour nous faire apprécier les richesses d’un pays méconnu pour nombre d’entre nous.

Barrois01

Mais auparavant, le plaisir de se mettre en route, de se regrouper pour certains et de cheminer vers la région de St-Dizier nous met en joie. Déjà les premiers échanges et même souvenirs de vacances pour ceux qui en reviennent, et surtout le bonheur de se retrouver. Une petite dizaine d’équipages a répondu présent. Depuis Metz pour Guy et Joëlle GEORGEL en 24, Francis et Muriel STEVY en 24 depuis l’Alsace en week-end sur le secteur, Daniel et sa femme en moderne avant le remontage de sa 17, Yves GABRIEL et Thierry DEMANGE en 2CV fourgonnette d’assistance rejoints par Daniel et Dominique BARBELIN en 24 ainsi que Bernard DODINOT en Dyna X puis Philippe PIERRAT en Dyna Z16 venant de Toul et Nancy. Notons et félicitons nos amis Patrice et Eve BELLEGANTE en Dyna Z12 de la section Ile-De-France, venus depuis leur pays d’Othe pas loin de Troyes. Deux heures de trajet leur ont permis de nous rejoindre et ainsi répondre à l’invitation de la section Est.

Tous ces vaillants équipages, sauf le malheureux Bernard victime de son GPS, se retrouvent vers 9h30, sur la place du village où nous attendent nos hôtes qui nous convient à un sympathique et agréable pot d’accueil. Café, boissons, viennoiseries et pâtisseries préparés de main de maître, nous redonnent des forces pour la belle journée qui s’annonce. Nicolas nous en donne le détail par un programme bien calé, Thierry en responsable de section prend la parole pour remercier l’ensemble des participants (pas facile de réunir du monde en cette fin de période de vacances) et il salue Nicolas pour sa démarche et son investissement. Thierry lui remet à l’occasion une belle médaille du Club.

Il est alors temps de démarrer vers notre première visite, juste à quelques kilomètres de là, à la découverte de la pierre de Savonnières. Il est vrai que depuis ce matin nous avons remarqué la dominance de ces pierres qui modulent les constructions et leur donnent un aspect particulièrement chaleureux. Nous nous arrêtons donc dans le charmant village de BRAUVILLIERS où nous attendent les bénévoles de l’association « Les Amis de la Pierre ».
https://amisdelapierre.jimdofree.com/carri%C3%A8re-de-rinval/

Ce sont tous de chaleureux et véritables passionnés voire d’anciens ouvriers qui contribuent à faire vivre l’histoire de cette région. Au travers de 2 sites, ils nous font découvrir cette fabuleuse pierre, de renommée internationale. La pierre de Savonnières est un calcaire du Jurassique supérieur, d’un grain très fin et d’une grande facilité de taille, utilisée dans le bâti traditionnel ou encore dans les belles demeures Renaissance de Bar-Le-Duc et du Barrois ; mais également bien plus loin pour les sculptures et autres monuments, voire châteaux...

Nous commençons par le musée « La Maison de la Pierre », implanté dans une ancienne grange réhabilitée. Cet espace muséographique retrace la fabuleuse épopée de la pierre de Savonnières à travers l’exposition de nombreux outils que les carriers utilisaient pour l’extraction : piqueuses, aiguilles, lances, pics, coins etc. Nombre d’objets, photographies et vidéos viennent compléter la découverte de cette activité traditionnelle de la vallée de la Saulx. De là nous allons parcourir à peine 1 kilomètre pour nous retrouver en pleine forêt dans un décor naturel, au pied des carrières.

Le second site « La Carrière de RINVAL », se situe à la sortie du village direction SOMMEVILLE. Après avoir stationné nos voitures au milieu des blocs de pierre et des petites locomotives restées en place, nous avons droit aux commentaires animés et chevronnés d’Alain dit Le Frisé. D’abord en extérieur pour nous expliquer la formation de la pierre, puis en intérieur pour nous faire découvrir le travail de l’extraction depuis l’époque Gallo-romaine jusqu’à nos jours. Travail difficile quand il n’y avait pas l’électricité (éclairage à la lampe) et amélioré ensuite avec les « bienfaits » du progrès entraînant une meilleure production !

A la fin du siècle dernier, l’exploitation stoppa. Mais bien avant cela, les galeries laissées vides donnèrent l’idée et surtout la place à la culture du champignon dit de Paris. Là encore, des premiers pas « à la dur », à la sueur des pionniers locaux comme l’arrière-grand-père de Roger qui nous conte l’histoire familiale, dont il reprit le flambeau à son tour. Et grâce aux techniques sans cesse améliorées, les gains n’ont fait que grandir, à passer d’un rendement de 5 kilos par m² au début du siècle dernier à près de 100 kilos début du 21ème siècle ! Mais la concurrence fait rage et il ne subsiste plus que quelques producteurs dans ce secteur. Pour finir cette visite matinale, nous avons le plaisir de manger sur place, sous un bel abri façonné par nos bénévoles, bien sûr à l’aide des pierres locales ! Barbecue, tables et bancs à disposition, nous permettent de continuer les discussions et questionnements tout en dégustant les victuailles tirées du sac. Tout ça dans une ambiance amicale et super sympathique. Sûr on fera de la pub pour faire vivre cette association qui le mérite amplement.

Toujours autour du thème de la pierre, ressource fondamentale de la région, l’après-midi nous cheminons sur ces belles routes bucoliques vers un autre genre d’exploitation de la pierre locale. En effet sa richesse en fer a donné l’idée d’en extraire le précieux minerai. Le Métallurgic Park à Dommartin-Le-Franc, nous permet de découvrir un site remarquable car en cette campagne on ne s’attend pas à un tel endroit! Le lieu nous réserve de belles surprises. https://www.saint-dizier.fr/tourisme-decouverte/histoire-et-patrimoine/metallurgic-park.html Notre guide nous dévoile alors les secrets de l’exploitation de ce minerai qui révolutionna l’industrie dès le 19ème siècle. Du broyage de la pierre depuis les rivières (le Bocard et le Patouillet), en passant par le haut-fourneau, jusqu’à la fabrication finale de matériaux de construction (par ex. 1500 montants brise-vent pour le viaduc de Millau, stator de moteur marin à propulsion Rolls-Royce) ou objets d’art (fontaines de Paris) et bien d’autres objets, le site et ses expositions nous montrent tout le travail des hommes et l’alchimie d’un haut-fourneau, pour exploiter la richesse de la fonte.

Encore tout ébahis par ce lieu surprenant et après une traditionnelle photo de groupe avant que certains prennent congés, nous reprenons la route pour nous retrouver au point de départ matinal chez Nicolas. La salle des fêtes nous accueille à nouveau chaleureusement et quelques pâtisseries/viennoiseries nous attendent accompagnées d’un café pour les uns ou jus de pomme pour les autres. L’occasion est propice à de nouveaux échanges et Thierry ainsi que Francis prennent la parole pour un petit bilan de cette journée très intense et riche en découvertes. Tous saluent et remercient Nicolas, ainsi que ses proches, pour cette formidable journée !

Assurément, tout le monde est unanime : entre passé, présent et futur, ce parcours unique en son genre sur le thème de la pierre, nous a permis de vivre une évasion totale et insolite ! Ce fut un réel et grand bonheur à sillonner les routes de cette étonnante région et en découvrir ses richesses cachées ! Une journée formidablement bien organisée avec le plaisir de partager ses bons moments entre passionnés Panhard et autres marques !

Pour la section Est, Philippe PIERRAT s’est chargé de la rédaction. Merci à Nicolas GUEREY pour l’organisation de cette journée.