La gamme Panhard

La Dyna X

L'histoire et les caractéristiques de la Panhard Dyna X

 Une Panhard Dyna X berline

Histoire : 

Présentée en 1946, au salon de Paris, en même temps que la Renault 4CV dont elle sera une des plus grande rivale, la Dyna X rompt la tradition des véhicules haut de gamme Panhard. En effet, la marque s'est rendue compte que pour continuer à vivre après guerre, il lui faudrait commercialiser une voiture de grande série, et Panhard y arrivera en vendant plus de 42 000 exmplaires de Dyna X en un peu moins de six ans. Si le moteur est assez révolutionnaire pour l'époque, un bicylindre à plat au rendement très poussé, la carrosserie est elle très originale, plutôt baroque l'esthétique de la Dyna X lui vaudra le surnom de "Louis XV".

Au niveau sportif, la Dyna remportera de nombreuses victoires et son moteur ainsi que son châssis serviront de base à nombres de constructeurs artisanaux ou amateurs.

Basée sur un chassis cadre en acier, avec une carrosserie en aluminium, son faible poid lui permet de rouler entre 100 et 130 km/h (suivant les modèles).

Modèles et caractéristiques :

Fabriquée de janvier 1946 à octobre 1953, la Dyna X était disponible en trois types de carrosserie :

                     
Berline                                         Cabriolet                                      Découvrable

Durant ses 7 années de commercialisation, la Dyna X connaitre 4 évolutions :

  • De 1946 à septembre 1949, la Dyna 100 (X84), disponible avec une motorisation de 610cm3 (moteur GM600 S) qui développe 22CV à 4000 tr/min (3CV fiscaux).
  • De septembre 1949 à mai 1953, la Dyna 110 (X85), disponible avec une motorisation de 610cm3 (moteur GM600 SS2) qui développe 28CV à 4800 tr/min (3CV fiscaux)
  • De septembre 1949 à mai 1953, la Dyna 120 (X86), disponible soit avec une motorisation de 745cm3 (moteur GM750 SS3) qui développe 33CV à 5000 tr/min (4CV fiscaux), soit avec une motorisation Sprint de 745cm3 (moteur GM750 Sprint) qui developpe 33CV à 5000 tr/min (4CV fiscaux).
  • D'avril 1952 à octobre 1953, la Dyna 130 (X87), disponible soit avec une motorisation de 851cm3 (moteur GM 850 S 38 CV) qui développe 38CV à 5000 tr/min (5CV fiscaux), soit avec une motorisation Sprint de 745cm3 (moteur GM 850 S 40 CV Sprint) qui developpe 42CV à 5000 tr/min (5CV fiscaux).
Chaque Dyna X dispose d'une boite de vitesse à quatre rapports + marche arrière. Le freinage est assuré par quatre freins à tambour, les suspentions sont confiées à quatre amortisseurs hydrauliques Houdaille, deux ressorts à lames transversaux à l'avant et barres de torsion à l'arrière.
Dimensions générales:

Longueur (m) : 3,82
Largeur (m) : 1,44
Hauteur (m) : 1,54
Empattement (m) : 2,13
Rayon de braquage (m) : 9,0
Poids à vide (kg) : 550 (X84/580 (X86)
Poids toutes charges comprises (kg) : 825
Nombre de places assises : 4/5
Volume du coffre (m³) 0,460
Capacité réservoir carburant (l) : 30

 La Dyna X sera également déclinée en version break, vitré ou non et utilitaire bâché.

  • K166 : charge utile 300kg, fabriqué de 12/1948 à 09/1950 sur base de Dyna 100, disponible uniquement en fourgonette.
  • K184 : charge utile 500kg, fabriqué de 10/1949 à 07/1954 sur base de Dyna 110, disponible en version fourgonette, break et commerciale.
  • K187 : charge utile 500kg, fabriqué de 10/1950 à 03/1953 sur base de Dyna 120, disponible en version fourgonette, break et commerciale.
  • K211 : charge utile 500kg, fabriqué de 07/1952 à 07/1954 sur base de Dyna 130, disponible en version fourgonette, break et commerciale.
  • K220 : charge utile 500kg, fabriqué de 05/1953 à 09/1950 sur base de Dyna 130, disponible en version fourgonette, break et commerciale.